Carnets de voyage d'une grenouille

Voyager, c'est naître et mourir à chaque instant. Victor Hugo

03 septembre 2009

Venise

Cette année, pour la troisème fois, je suis allée à Venise.
Le but "officiel" (en faut il un?) étant d'aller voir la biennale d'art contemporain.
Encore une fois, le logement choisi fût le camping. Par contre, changement de lieu, après avoir fait plusieurs réceptions et comparé les prix, ce fût "Serenissima" qui fût choisi.
Pour 2 personnes, une voiture et une tente : 29 euros la nuit. ( - 10% avec la rolling Card Venice si vous le signalez avant, ce que nous n'avons pas fait - et pour cause, nous ne l'avons acheté que le lendemain...)
Plusieurs avantages à ce camping :
L'ombre !!!!! Je ne développerai même pas, mais GROS point positif
Un bon espacement entre les emplacements
Un mini market et autres services
et... arrêt de bus pile poil en face.
Par contre, comme nous étions venus pour la Biennale, que celle ci se situe tout à fait de l'autre côté de Venise par rapport à la gare routière.... et bien cela fait une bonne vingtaine de minutes de bus + 45 minutes à pied et à un bon rythme pour se rendre sur les lieux.
Donc, note pour plus tard, si nous revenons pendant la Biennale, on se débrouille pour prendre un hôtel sur place
La Biennale en elle même est à voir. Qu'on aime ou qu'on aime pas l'art contemporain je crois.
Parfois on se dit qu'on se fiche de nous, d'autres fois on trouve ça chouette.
Il ya de tout : des films, de l'architecture, des peintures, sculptures, des performances... et j'en oublie sans doute
Il faut se renseigner sur les horaires d'ouverture ( ça ferme à 18h pile poil, voire même 17h50...), les jours d'ouverture, et se méfier de ce qu'on vous dit à l'office du tourisme !!
En effet, on nous a dit que l'entrée était valable jusqu'à la cloture de la Biennale, ce qui paraissait envisageable (18 euros quand même..) or pas du tout. On entre UNE fois sur un des deux lieux et pi c'est tout.

Posté par Gawellou à 12:30 - Italie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire